Supertab Airaqua traitement anti bactérien

64,42

En stock
SKU: aqkmasuptab

le supertab est un produit à base de dioxyde de chlore qui a pour but de baisser la pression bactérien et pour les problèmes bactérien dans le bassin.

9 en stock (peut être commandé)

Produits Dioxyde de chlore

Dioxyde de chlore : réduction contrôlée de la pression bactérienne Le SuperTab est une pastille à plusieurs composants, qui permet d’obtenir une solution très pure de dioxyde de chlore (O=Cl=O) lorsqu’on y ajoute de l’eau.

le supertab peut être utilisé en cas de problème bactérien dans votre le bassin, pour l’entretien ou bac de quarantaine. Plusieurs concentration sont prévu pour les différentes utilisations.
En cas de doute il ne faut pas hésitez à nous contacter pour connaitre le dosage pour votre bassin.
Nous vendons le supertab en paquet de 12 x 20 gr.

Pour le dosage d’entretien 1 à 2 fois par semaine :
1 pastille dans 1 litre d’eau donne une concentration de 0.1 mg/L on va donc doser à  20 mL de solution pour 1000 L d’eau de bassin.

Pour le dosage en cas d’infection bactérienne tout les jours pendant 7 jours :
1 pastille dans 1 litre d’eau donne une concentration de 0.1 mg/L on va doser de 50 à 100 mL pour 1000 L d’eau de bassin, contrôler chaque jour le taux d’ammoniac et de nitrite dans le bassin en cas de problème stopper le traitement et procéder à u changement d’eau partielle. 

bien lire la notice avant utilisation.

Le SuperTab permet de fabriquer du dioxyde de chlore localement et très facilement : il suffit d’introduire une pastille dans l’eau.
Étant donné que le SuperTab est fourni dans un film scellé à 4 couches, il devient facile et sûr d’effectuer les opérations suivantes avec le dioxyde de chlore : transport/expédition stockage, y compris pour une période prolongée fabrication.
Après fabrication, le dioxyde de chlore a une stabilité limitée (environ 4 à 12 semaines). Le SuperTab offre la possibilité unique de disposer toujours de dioxyde de chlore « frais ». Bien que le nom du dioxyde de chlore contienne le mot chlore, le produit n’est pas comparable au chlore. Un unique atome fait toute la différence dans la structure moléculaire. Une telle différence est par exemple comparable à l’hydrogène. Il s’agit d’un gaz très explosif. Mais s’il est lié à de l’oxygène, il forme du monoxyde de dihydrogène, mieux connu sous le nom d’eau. Le dioxyde de chlore détruit très efficacement les agents pathogènes, tels que champignons, bactéries et virus. Le dioxyde de chlore est un oxydant très sélectif en raison de son faible pouvoir oxydant. D’autres oxydants, tels que le chlore et l’ozone, réagissent avec la plupart des composés organiques. En revanche, le dioxyde de chlore réagit seulement avec des composés organiques plus faibles, ce qui rend sa consommation moins rapide. Afin de créer une quantité résiduelle stable, on a donc besoin de doses de dioxyde de chlore très inférieures à celles qui seraient nécessaires en cas d’utilisation de chlore ou d’ozone. Grâce à cette sélectivité, le dioxyde de chlore s’emploie très bien contre les bactéries, les virus et les champignons, si une teneur élevée en substances inorganiques est présente.
Le dioxyde de chlore fonctionne très bien à de faibles doses (0,1 ppm) et dans une large plage de pH. Le dioxyde de chlore pénètre à l’intérieur de la bactérie à travers sa paroi cellulaire et réagit avec les acides aminés dans le cytoplasme de la cellule, tuant ainsi l’organisme. Le produit dérivé de la réaction est le chlorite, qui est aussi produit lorsque le sel de cuisine (chlorure de sodium) se dissout dans l’eau. Le produit de la réaction du dioxyde de chlore ne représente donc aucun danger pour la santé. Par conséquent, le dioxyde de chlore est une technique écologiquement neutre, d’une part parce qu’il protège la santé humaine contre les bactéries, virus et champignons pathogènes, et d’autre part parce qu’il ne forme pas de produits dérivés comme le font de nombreux autres oxydants. Élimination contrôlée des bactéries, virus et champignons Le dioxyde de chlore présente un grand nombre d’avantages par rapport au chlore et à de nombreuses autres techniques de désinfection. Ces avantages sont dus à la combinaison unique d’un faible pouvoir oxydant et d’une capacité d’oxydation élevée. Malgré son pouvoir oxydant inférieur, le dioxyde de chlore a une meilleure action oxydante que le chlore sur les bactéries, spores et virus, dont certains ne peuvent être combattus par le chlore.  L’action sporicide et virucide du dioxyde de chlore est meilleure que celle du chlore à la même concentration. Avec le dioxyde de chlore, la formation de produits dérivés indésirables et nocifs (tels que le trihalométhane [THM] et d’autres composés halogènes) est évitée. Le dioxyde de chlore oxyde les aromatisants dus par exemple à la présence de phénols, d’algues ou des produits de leur décomposition, et les transforme en substances neutres en termes d’odeur et de goût. La vitesse de l’action biocide du dioxyde de chlore ne diminue pas en cas d’augmentation du pH, contrairement au chlore. Le dioxyde de chlore ne modifie pas le pH de l’eau. Contrairement au chlore, il est inutile d’ajouter de l’acide afin de corriger le pH. Le dioxyde de chlore ne réagit pas avec l’ammonium ou les composés aminés. Il s’agit d’une distinction essentielle avec le chlore, qui forme un composé chloré avec l’ammonium (chloramine), ce qui a une influence négative sur la désinfection de l’eau à traiter.
Le dioxyde de chlore est très stable dans l’eau. Lorsque du dioxyde de chlore résiduel est présent, cet excès perdure pendant une longue période, de sorte que, même avec des réseaux étendus de tuyauteries et citernes, une recontamination de l’eau est combattue de manière effective. Pas de corrosion en cas de concentrations supérieures. 10 fois plus soluble dans l’eau que le chlore. Plus efficace en présence d’une charge organique élevée, car contrairement à l’ozone et au chlore, le dioxyde de chlore réagit très peu avec la matière organique, de sorte qu’une quantité résiduelle supérieure reste disponible pour l’action désinfectante.
Le dioxyde de chlore détruit efficacement les biofilms, contrairement au chlore. Un biofilm est une couche de microorganismes qui se trouvent dans une matrice, et se forme sur des surfaces en contact avec l’eau. Les pathogènes s’encapsulent dans le biofilm qui les protège (p.ex. listéria, E. coli et légionelle). Ils sont ainsi pratiquement inaccessibles aux biocides, tandis qu’ils sont combattus par les biocides lorsqu’ils flottent librement dans l’eau. Ils peuvent se multiplier facilement depuis le biofilm, ce qui peut aboutir à des niveaux inacceptables de contamination des pathogènes dans l’eau.
Il a été démontré sans le moindre doute que le dioxyde de chlore élimine les biofilms des systèmes (de circulation) en contact avec de l’eau et qu’il empêche la formation de biofilm, même lorsqu’il est faiblement concentré.

Informations complémentaires

Poids 1.5 kg

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Seuls les clients connectés ayant acheté ce produit ont la possibilité de laisser un avis.