Que mangent les carpes kois ?

C’est une question que se posent tous les passionnés du poisson samouraï plus connu sous le nom de koi ou nishikigoi.
Ce poisson est un cyprinidé carpio, et ses besoins alimentaires sont importants et variés, mais commençons par le début...

Cas particulier, la naissance
A la naissance, le vésicule de koi possède un sac vitellin qui lui permet de se nourrir pendent 2 à 3 jours après la naissance (tout comme la carpe commune). Étant donné qu’il lui est quasi-impossible de nager pour se nourrir, se délai de quelques jours après l’éclosion lui permettra de passer du stade de vésicule résorbée à celui d’alevin. A ce stade il consomme alors du phytoplancton qui se trouve en milieu naturel. Après quelques jours, il peut s’attaquer à des proies vivantes comme le zooplancton tout en continuant à se nourrir de phytoplancton. La qualité de ces deux nourritures sont très importantes pour les carpes kois car elles vont leurs apporter toutes les protéines, vitamines, lipides, minéraux et surtout la pigmentation future grâce à la spiruline du phytoplancton et la carotène du zooplancton. Vous avez la possibilité de nourrir les alevins pendant 2 semaines au plus avec du jaune d’œuf tamisé.

ATTENTION à un excès de nourriture qui ferait périr toute la ponte en une nuit!

A ce stade la pollution augmente très vite et il faut donc contrôler la qualité de l'eau (nitrites, nitrates, ammoniacs, etc.) Au besoin, il est possible de compenser en eau claire.
Dans le cas de bassins communautaires, un équilibre se fera tous naturellement par la prédation.Les alevins grossissent très vite, il leur faut manger 16 à 18 heures par jours, ce qui rend la tâche délicate en production car sans le nourrissage permanent, une très grande partie des alevins périraient.
 
En milieu naturel, il y à un cycle de nourriture vivant de plus en plus grosse qui répond toujours à la tailles des alevins. Le poisson peut prendre 1 à 3 fois sa taille par semaine , ce qui lui permet de consommer selon sa taille : phytoplancton, zooplancton, rotifère, crustacé, vers, asticots, végétaux à l’occasion, mais surtout et à tous moment du nitrate qu’il va prélever dans les sous sols comme la tourbe, l’argile ,éventuellement la vases. Aussi bizarre que cela puisse paraître, la carpe est un fouilleur.

Par ailleurs, il existe aussi des poudres ou liquides qui peuvent se rajouter aux aliments de base comme les pigments pures ou immunogènes naturels (tel que le propolis ou l’aloès Vera) ou encore des vitamines diverses et protéines pures.

Pour les bassins en milieu géré comme le bassin traditionnel ou les bacs de stockages , il existe des nourritures pour toutes les tailles. Pour les alevins de toute première taille, juste après l'épuisement du sac vitelin, vous pouvez les nourrir avec des farines spéciales dont la grosseur correspondant à l’âge du poisson.

En production nous habituons les poissons à se nourrir toute la journée pour qu’ils puissent grossir en tenant compte de la température de l’eau. Cette dernière va réguler le cycle de digression à 23°C, température optimale pour les kois. Il leurs faut 2 à 4 heures pour digérer la nourriture à cette température tandis qu'il ne leur faut qu'une heure à 26°C. Au contraire, à 15°C il faut environ 6 heures, puis 12 heures à 10°C et enfin jusqu'à 24 heures à 5°C. Seulement attention car des températures trop basses peuvent leur provoquer des problèmes intestinaux.

Les différents type de nourriture

Pour les bassins, nous possédons des nourritures qui répondent à des qualités différentes :
 
Le stick
Rempli l’estomac mais ne nourrit pas et pollue énormément l'eau...

Les granulés coulants
Ces granulés sont étudiés pour les poissons dit de fond comme l’esturgeon, la tanche, goujon, la loche, etc. Ce type de nourriture est très riche en protéines (45 à 60%) mais souffrent d'une absence totale de pigment.
 
Les granulés flottants
Les granulés flottants premier prix apportent un compromis intéressant pour les bassins de type communautaires (tous poissons confondus)
 
Les nourriture à Carpe koi
En fonctiondes saisons, plusieurs choix sont possibles :
De 6°C à 14°C, les nourritures spéciales hiver à base de céréales très digestes même à basse température ce qui leur permet de ne pas perdre leur capital de graisse trop vite durant l'hiver.
 
De 8°C à 28°C, les nourritures toutes saisons.
 
Les nourritures dîte « haute qualité »
Il faut administrer ce nourriture à des températures supérieures à 20°C, car extrêmement riches en pigment ,protéines, vitamines, calciums, etc. 
 
Attention ce type de nourriture doit être administré comme une cure de quelques semaines au plus (maxi 1 mois!)
 
Il existe encore d’autres compléments à ces nourritures comme les gammares, les cristallines de vers à soie, les daphnies, les devers verres, etc. Tout ceci apporte une grande diversité alimentaire nécessaire pour les carpes kois pour les mois d’été.
Vous pouvez aussi leur donner un peu de pain de temps à autre mais il vous faudra le faire tremper quelques minutes afin que les poissons ne ce blessent pas en le mangeant, ce qui leur apporterait des petites blessures buccales appelées aussi à défaut «la maladie du pain».
Tout comme nous autres humains, il ne faut pas perdre de vue qu’il faut fournir à nos carpes koi un vrai repas équilibré tous les jours. 

Les carpes Koi de grosse taille

Les Carpes koi de grosses tailles peuvent aussi consommer de la nourriture assez insolite comme de la salade, de la macédoine, des tomates, du jambon, des crustacés congelés (crevettes, moules, crabe). LE TOUT EN QUANTITE ADEQUAT!