quels conseils pour bien accueillir vos kois

Règle n°1:

Lorsque vous achetez des poissons, ceux-ci se trouvent dans une eau qui est forcément différente de celle dans laquelle il se retrouveront. En effet la température est un critère très important mais ce n'est pas le seul. Il y a aussi le pH, la dureté gH, le taux d'oxygène O², etc...

Prenons un exemple simple : vous achetez un poisson et celui-ci provient d'un aquarium où les paramètres de l'eau sont spécifiques. Or l'eau dans laquelle vous mettrez votre poisson (celle de votre bassin ou aquarium ) n'aura pas les même paramètres. Il faut donc transférer le poisson avec une méthode raisonnée appelée acclimatation. Cela consiste à effectuer une série de manipulations que nous vous détaillons ci-dessous :

Le poisson se trouve dans son sac qui sert de milieu de transport.

Il ne faut surtout pas ouvrir le sac et mettre le poisson directement dans votre bassin !!! Cela provoquerait un choc thermique.

● Ouvrez le haut de votre sac en enlevant le système de fermeture ou coupez le avec un couteau.

● Poser le dans bassin ou aquarium en repliant le haut afin que celui-ci flotte.

● Toutes les 5 min, prenez un petit volume d'eau de votre bassin ou aquarium avec un gobelet par exemple.
(environ 5% du volume du sac.)

● Au bout de 30 min (voir 1 h si votre poisson est resté longtemps dans le sac ou si la température n'est pas la même) penchez le sac et laissez rentrer de l'eau progressivement. Poussez le poisson tout doucement afin qu'il se rende dans son nouveau milieu.

Grâce a ces étapes, l'eau de votre sac se transfert progressivement et acquière les mêmes caractéristiques que celles de votre bassin ou aquarium. Le ou les poisson(s) ne sont donc pas heurtés par un changement brutal des conditions de vie. Il faut savoir que cette méthode d'Acclimatation est primordiale pour la survie des poissons, elle est valable pour toutes sortes de poissons, de n'importe quelle taille !

Règle n°2:

● La première journée après l'acclimatation il est conseillé de ne pas nourrir vos poissons et d'observer leur comportement vis à vis de leur entourage.

Règle n°3:

● Si vous ne possédez pas de pompe ou filtre dans votre bassin ou aquarium, il est nécessaire de changer 1/4 du volume d'eau par jour ( eau du robinet ou autre ). Attention à ne pas mettre plus de 1/3 du volume d'eau du robinet, cela pourrait provoquer un pic de concentration en chlore, ce qui est nocif pour les poissons et les plantes.

Règle n°4:

● La distribution de nourriture doit être faite avec précision ! Moins il y a de poissons et moins il faut en mettre. Si vous ne posséder que un ou deux poissons alors une petite pincée de nourriture suffira. si vous en mettez trop, cela polluera votre eau et mettre en danger la vie de vos poissons. Ceux-ci doivent consommer toute la nourriture au bout de 5 min. Autrement diminuez la dose de nourriture et surtout récupérez la nourriture flottant a la surface.

Règle n°5:

● Ne pas attraper un poissons avec vos mains si celles-ci ne sont pas propres et si vous ne connaissez pas la méthode pour le tenir. De même ne pas introduire d'objet non lavé à l'eau claire (sans produit vaisselle ou autre).

Règle n°6:

● L'aquarium ne doit pas se trouver à portée des rayons solaires afin d'éviter l'apparition d'algues.

Règle n°7:

● Si des plaies, des lésions apparaissent, que votre poisson adopte un comportement suspect voir même, que celui-ci meurt, n'hésitez pas à contacter un spécialiste qui saura déterminer les causes de la mortalité.

Règle n°8:

● Ne jamais taper sur les parois d'un aquarium afin de faire bouger les poissons car les ondes de choc risquent de les tuer. De même ne pas taper des pieds près d'un bassin ou autre plan d'eau.

Règle n°9:

● Ne jamais disposer un aquarium sur un radiateur ou autre élément de chauffage.

Règle n°10:

● Toutes les fois où vous désirez changer d'eau, veuillez bien à ce que l'eau que vous ajoutez soit à la même température que celle déjà présente dans le bassin. Pour cela il est pratique de laisser de l'eau reposer dans un seau; dans un endroit tempéré à l'air libre, ce qui permet aussi l'évacuation du chlore par évaporation.